Dossier de presse

Requête de fonds: introduction de Martine Libertino
“La prévention et la résolution de conflits sont deux impératifs pour la situation d’urgence dans laquelle se trouve notre société, car il est véritablement question de sauver des vies en donnant un espoir à nos jeunes et aux populations en souffrances. Cet espoir doit naître d’une nouvelle réalité leur permettant de se construire un avenir digne d’un être humain. Nous sommes tous concernés, en Occident comme sur d’autres continents, car, où que nous soyons, nos besoins sont identiques et nos erreurs complémentaires. Nos besoins : l’amour et la solidarité, nos erreurs : croire que notre guérison viendra essentiellement de notre développement intellectuel, technologique et matériel.”
Court historique de l'Association : buts et actions
Organigramme des programmes pour la paix mis en place en RDC et en Haïti
Témoignages des "Communautés de Médiateurs pour la Paix" en RDC et en Haïti et de la population (enseignants, élèves, éducateurs, adultes, etc.).
Statistiques des programmes mis en place en RDC de fin 2011 à début 2016
Rapport de Anne Gilliéron, enseignante pour élèves allophones, au Comité d'octroi des congés sabbatiques. "Participation aux formations et suivi des projets de Martine Libertino en Suisse et en République Démocratique du Congo".

première action

En 1992, Martine Libertino commence sa première action officielle pour la paix avec la pétition Appel aux citoyens du Monde, adressée à l’Organisation des Nations Unies, qui récoltera six mille signatures en quatre jours.
L’année suivante, elle est invitée à participer à l’exposition itinérante Hommage à Bertha von Suttner et autres femmes à la poursuite de la paix (en anglais) qui transitera dans différents pays d’Europe durant deux ans. Dans le cadre de cette exposition, elle fera une Conférence à l’ONU, Genève, intitulée La paix mondiale à travers la paix intérieure.

autres Documents à consulter

Appel aux citoyens du monde en anglais : An appeal to the citizens of the world
Appel aux citoyens du monde en allemand : Aufruf an die Buerger der Welt
Hommage à Berta von Suttner et autres femmes à la poursuite de la paix : Introduction page I à 2

Actions humanitaires en 1993 et 1994

Martine Libertino organise différentes actions d’aide humanitaire (récolte de nourriture, d’habits, etc.) dont une en collaboration avec l’association française Équilibre.

Début de l’action pour la paix en ex-Yougoslavie avec une lettre ouverte aux dirigeants concernés par le conflit, en particulier la République Fédérale de Yougoslavie, la Bosnie, la Croatie et la République serbe de Bosnie.
Durant quatre ans, Martine Libertino consacrera bénévolement son temps et son énergie à la poursuite de cette tâche. Pendant toute cette période, ayant à coeur de maintenir un lien entre l’ex-Yougoslavie et le reste de l’Europe, elle restera en contact direct avec les ambassades concernées et le Haut-Commissariat aux réfugiés d’ex-Yougoslavie.
Elle organisera et accompagnera jusqu’à leur destination plusieurs actions humanitaires comme le transport de médicaments destinés à un hôpital pour enfants ainsi que l’acheminement de produits de première nécessité et d’argent pour des familles serbes, croates et musulmanes vivant dans le même camp de réfugiés.
Enfin, elle interviendra auprès des médias suisses et sera sollicitée par les médias yougoslaves au cours d’interviews à la radio et à la télévision. Elle rencontrera des artistes, des philosophes, des militants de partis politiques opposés au régime et des intervenants au sein d’associations humanitaires. Elle aura également un entretien avec sa Sainteté le Patriarche Pavle 1er, chef de l’église orthodoxe.
À la suite de cette démarche, elle fera parvenir un rapport des constatations faites lors de ses voyages en ex-Yougoslavie aux dirigeants du monde entier.

Ouvrage sur l'ex-yougoslavie en 1995

Sortie du livre La Yougoslavie sacrifiée, ou comment sacrifie-t-on les peuples sur l’autel de la raison d’état qui concluera cette action.

création des cours de philosophie en 1996

Après des années de consultations privées, devant l’énormité de la tâche et la demande d’aide toujours plus importante, Martine Libertino décide de créer.. la suite

création de l'association en 1998

Création de l’Association Duchamps-Libertino pour l’encouragement de la sagesse et de la paix dans le Monde.
Martine Libertino supprime ses consultations privées pour se consacrer essentiellement à l’enseignement, à l’écriture et à l’Association.

autres actions de 1999 À 2001

Dans le cadre des évènements au Kosovo, action pour une Suisse humainement neutre. Démarche auprès des dirigeants suisses. Martine Libertino rencontre M. Heinrich Maurer, Responsable des Balkans auprès du ministre des Affaires étrangères Monsieur Joseph Deiss.
Après les attentats terroristes du 11 septembre, Appel aux peuples et aux dirigeants du monde entier adressé aux présidents des pays européens, aux Présidents George W. Bush et Arafat et au Premier Ministre Ariel Sharon ainsi qu’aux autorités pakistanaises et afghanes.
Ce texte a été envoyé à tous les membres de l’Association, aux universités, organisations internationales, ambassades, médias, etc. ainsi qu’à plus de 4000 personnes via internet et a circulé dans le monde entier, rejoignant différents mouvements similaires issus de tous les pays.
Peu de temps après, mise en circulation du texte Stop à la peur visant à apaiser la paranoïa collective générée par la crise américaine.

L’ÉDUCATION en 2002

Ses vingt ans de consultations et d’enseignement conduisent Martine Libertino à la conclusion que, tout en enseignant aux adultes à ne plus souffrir, il serait indispensable d’aider l’être humain dès son premier âge à supprimer les habitudes de fonctionnement nocives à son développement.
Pour cette raison, elle concrétise cette prise de conscience par un projet d’introduire un cours d’éveil philosophique pour les enfants dans les écoles avec le lancement d’une pétition.
Dans le cadre de cette action, elle donne de nombreuses conférences sur le thème de l’éducation et sur les multiples manifestations des problèmes émotionnels liés à l’enfance et à l’adolescence.
Face au peu d'intérêt des pouvoirs publics, elle créera l'École d'Éveil Philosophique au sein de l'Association en 2006.

Pour vos dons
ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTIN0
Pour l’encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde
Reconnue d'utilité publique
11, rue du Bourg-Dessus • 1248 Hermance
http://www.associationduchamps-libertino.org
association@duchamps-libertino.ch
IBAN CH37 0900 0000 1719 6418 4
BIC POFICHBEXXX


pétition et articles de presse

Pétition pour l'Introduction de cours d'éveil philosophique dans les écoles
Prises de position de Martine Libertino sur la Déclaration de la Conférence Intercantonale de l'Instruction Publique de la suisse Romande et du Tessin en 2002
Journal de Bienne : Aidons nos enfants à être heureux
Magazine Entreprendre  :  Violence à l'école, sortir des conventions qui rassurent.
Journal la Tribune de Genève : Et pourquoi pas une école de la vie ?
Journal de Marie-Claire : Envie de réagir : Une école pour apprendre à mieux vivre
Magazine du Département de l'Instruction Publique du Canton de Genève : Des cours pour apprendre à vivre heureux

affiches et conférences sur l'éducation

Plusieurs conférences à L’Uni-Dufour à Genève ainsi qu’à l’Université des Jeunes-Rives à Neuchâtel. Stands d’informations avec récoltes de signatures au centre de ces deux villes.
Conférences au Palais de Rumine à Lausanne.
Conférence à l’Hôtel Élite à Bienne.
Conférence au CHUV à Lausanne.
Conférence à l’Hôtel des Familles à Vevey.
Conférence à l’université de Fribourg.
Conférence à la salle Super-saxo de Sion.
Conférence organisée par la librairie Bien-Être à Fribourg.
Rencontre-débat à la FNAC, Genève, entre Christiane Olivier, Ecrivain, Psychologue et Martine Libertino, Violence chez les enfants.
Débat au Salon du Livre de Genève, Grand Café Littéraire, entre Marie-Françoise de Tassigny, Déléguée pour la Petite Enfance à Genève, Députée au Grand-conseil et Martine Libertino. Modératrice : Irma Danon, journaliste à Radio Lac.
Conférence-Débat L'enfance et la société organisée par les Editions Luciernaga à Barcelone.

ouvrages sur l'éducation

Pour concrétiser son enseignement sur l'éducation, Martine Libertino écrit deux ouvrages.
Réflexions sur l’éveil philosophique de nos enfants à l’usage des parents et des enseignants, tome 1 et tome 2
Les contes imaginaires de Jonathan, contes pour enfants à lire avec les parents

Israël et palestine en 2002

Dans le cadre des affrontements entre Israël et la Palestine, l'Association Duchamps-Libertino soutien l’action www.moveon.org qui demande au gouvernement Bush d’imposer un réglement rapide de paix dans le conflit israélo-palestinien.

projet de classes-pilotes en 2003

Martine Libertino développe son projet de classes-pilotes pour enfants à sensibilité artistique et à difficultés d'adaptation dans un contexte conventionnel.
Ce projet propose.. la suite

de 2004 à 2006

Concrétisation et démarrage de la Formation initiale et continue de médiateurs. Développement final du projet de classe-pilote. Ce projet, prêt à fonctionner, n'est cependant pas encore réalisé.
Démarrage de l’École d’éveil philosophique pour enfants et adolescents de 6 à 20 ans.

Action dans le cadre de la guerre au Liban Au Liban ou ailleurs, pour ne pas se laisser mourir de chagrin, construisons la paix tous ensemble (Texte en français, arabe, anglais, espagnol, allemand).

de 2007 à 2008

Amélioration de la structure de l'École d'éveil philosophique et prise en charge plus approfondie de la relation des enfants avec leurs parents. L'école demande à ces derniers une participation plus active.

de 2008 à 2012

Depuis douze années, l'Association travaille à faire connaître la philosophie de Martine Libertino et ses concepts qui permettent de la concrétiser dans tous les domaines de la société aussi bien en Suisse que dans les pays en conflits ou sortant de conflits.
Dès 2010, la formation d'adultes et d'enfants pour la paix que Martine Libertino donne en République démocratique du Congo  est reconnue officiellement par le Ministère de l'éducation de ce pays. Ce dernier demande que son enseignement s'étende à l'ensemble du pays et aux domaines de l'éducation primaire et secondaire. Les résultats démontrent déjà l'importance de ce travail qui est appelé à intéresser d'autres pays d'Afrique.
En 2011, Martine Libertino est invitée à participer à la Triennale 2011 sur l'éducation et la formation en Afrique au Burkina Faso. Elle forme également 25 médiateurs pour la paix en Haïti.
Dès 2010, l'Association se concentre sur la synthèse et la mise en page de documents visant à rendre compte et à faire un bilan de l'enseignement de la philosophie de Martine Libertino depuis sa première action en ex-Yougoslavie, de sa conception différente de la médiation et de ses formations de médiateurs dans les secteurs de premier plan en Suisse et à l'étranger.

2013 et 2014

Dès 2012, l'Association récolte des fonds pour les programmes (une douzaine) que Martine Libertino met en place en République Démocratique du Congo avec ses élèves et la population (collège primaire et secondaire, centres pour enfants de la rue, centres pour jeunes femmes violées, association de quartier, centre pour jeunes désoeuvrés, etc.). Ces programmes oeuvrent à l'éducation pour la paix qui est une priorité de l'Association.
Fin 2012, L'Association pour le Développement de l'Education en Afrique (ADEA) qui finançait la formation des médiateurs pour la paix en RDC doit renoncer par manque de moyen.
Dès 2013, L'Association Duchamps-Libertino en assume totalement la gestion de la logistique et la recherche de fonds. En 2014, grâce à ses donateurs et à ses membres, elle finance les trois formations par année et l'amélioration des programmes (achat de terrain, de semences, matériel agricole, animaux d'élevage, machine à savon, animaux d'élevage).

 

Powered by Ollea